Contactez-nous : 1 800 268-9486
Page d’accueil > Santé

La transformation grâce à la vie intentionnellement axée sur l’espoir

Bien que 2017 soit déjà assez avancée, il n’est jamais trop tard pour se fixer des aspirations ainsi que des intentions positives et saines pour ce qui reste de l’année en cours. Vous pouvez vous attendre à de toutes nouvelles possibilités en adoptant une meilleure mentalité. Imaginez le bien que pourrait apporter à votre vie l’identification d’une intention que vous suivrez avec plaisir et que vous accomplirez avec succès.

Bien des gens sont surpris de découvrir qu’en tant que psychologue, je suis opposée à l’établissement d’objectifs en tant que principe général. Au lieu de cela, j’ai noté de bien meilleurs résultats lorsque l’objectif du changement est plutôt basé sur les intentions et les aspirations.

Plusieurs raisons font en sorte que j’encourage mes clients à s’éloigner de l’attitude populaire de se fixer des buts que nous impose notre culture. Ce que la plupart des gens ne réalisent pas, c’est à quel point notre joie de vivre est amoindrie lorsque nous vivons en conformité avec une perspective de vie axée sur les objectifs.

Se fixer des buts ouvre la porte aux attentes et à l’échec. Ils font aussi en sorte que nous jugeons plus facilement. Les aspirations et les intentions, d’autre part, sont une voie positive et vivifiante, et ouvrent l’esprit à rechercher des opportunités et à une prise de décision optimale. La différence semble subtile, mais l’impact de ce changement mineur peut être profond.

Dans cet esprit, je voudrais vous proposer une autre façon de tirer le meilleur parti des prochains mois de 2017. Bien que la direction vers laquelle vous vous dirigerez avec ce modèle de transformation quadruple basée sur l’espoir sera personnelle et spécifique à vos propres expériences et désirs, je vous invite à vous poser les questions suivantes pour vous guider dans votre voyage intentionnel vers une plus grande santé et un plus grand bienêtre.

Santé : Si je devais adopter une nouvelle habitude plus saine, quelle serait-elle ?

Du point de vue du cerveau, comme je l’ai appris en 2005 grâce au Dr Ernest Rossi et au Dr Daniel Siegel lors d’une conférence de ces visionnaires sur l’évolution de la psychothérapie à propos des découvertes paradigmatiques sur la neurogenèse, il faut environ un mois pour établir une nouvelle habitude, et environ trois à quatre mois pour l’ancrer assez solidement pour qu’elle devienne automatique.

Il est important de noter que plus petite et plus réalisable est votre nouvelle aspiration, plus vous êtes susceptible de réussir, ce qui à son tour vous fera sentir mieux par rapport à vous-même et vous inspirera à envisager d’adopter une autre nouvelle habitude dans les prochain mois.

Que vous souhaitiez honorer votre corps ou votre esprit avec une nourriture plus saine, plus d’exercices, plus de repos, ou encore plus de temps de qualité avec vos proches, la décision de créer un petit changement positif dans l’un de ces domaines offrira au final plus d’accroissement à votre bienêtre que vous n’auriez pu espérer.

Optimisme : Quand je remarque que je deviens pessimiste face aux situations difficiles, comment puis-je me rappeler de prendre une pause et de respirer, afin de repousser mes pensées négatives et d’adopter une perspective positive de la situation, le temps au moins de penser à autre chose ?

Les implications de cette aspiration ne sont pas une mince affaire, d’autant plus que nous connaissons grâce aux recherches l’impact significatif que nos pensées peuvent avoir sur notre santé et notre bienêtre.

Le pessimisme est lié à la dépression, au stress, et à l’anxiété (Kamen et Seligman, 1987), alors que l’optimisme est un facteur de protection contre la dépression ainsi que contre un certain nombre de problèmes médicaux graves, dont les maladies coronariennes (Tindle et autres, 2009).

—ThePursuitofHappiness.org

« Penser possibilité » : Comment pourrais-je m’encourager à penser de façon innovante et être ouvert à des possibilités qui pourraient même m’amener un peu hors de ma zone de confort ?

Le pouvoir transformateur de « penser possibilité » n’est pas non plus à sous-estimer. En choisissant simplement de réaliser qu’il peut y avoir plus d’une situation que l’on sait être vraie, nous ouvrons notre esprit et notre vie à des changements que nous ne pouvions même pas commencer à imaginer. Notre voyage en famille au Grand Canyon cet hiver m’a démontré cela d’une manière complètement nouvelle.

Enthousiasme : Comment pourrais-je me permettre le plaisir de l’émerveillement et de l’excitation enfantins par rapport aux cadeaux simples que la vie a à offrir ?

Pensez à comment un enfant réagit lorsqu’il voit de la nouvelle neige avec laquelle il peut jouer, s’amuser, et peut-être même créer et construire un bonhomme de neige. Imaginez ce que cela pourrait être d’aborder votre vie quotidienne et les situations que vous rencontrez de la même manière. J’ai trouvé que choisir d’agir davantage de cette façon peut avoir des implications étonnamment merveilleuses. Non seulement l’enthousiasme influence votre propre mental, mais il a aussi une qualité « infectieuse » qui favorise aussi la façon dont les autres gens réagissent face à vous.

J’espère que vous choisirez une ou plusieurs de ces intentions centrées sur l’espoir pour augmenter vos chances d’influencer positivement l’évolution de votre vie en 2017 et pour les années à venir.

Theresa Nicassio, PhD
Theresa est psychologue, éducatrice en nutrition Raw-Food, et auteur du livre de recettes primé YUM: Plant-Based Recipes for a Gluten‑Free Diet.