Contactez-nous : 1 800 268-9486
Page d’accueil > Articles

Sur le chemin d’une meilleure santé avec Vitamine E⁸

La capacité des plantes à synthétiser leur propre vitamine E fait partie des processus biochimiques essentiels à l’évolution de la vie sur Terre. Les propriétés antioxydantes de la gamme complète des tocophérols et des tocotriénols dans les graines leur confèrent la résilience pour exploiter une grande variété de niches écologiques à travers le monde. La vitamine E dans les graines protège leur ADN délicat, tout en préservant leurs réserves d’énergie à base de carbone, souvent pendant de nombreuses années, pour assurer la germination lorsque les conditions favorables prévalent.

La pertinence pour notre santé est que chacun des huit membres de ce groupe de vitamines liposolubles — 4 tocophérols et 4 tocotriénols — est essentiel : notre corps ne peut pas les fabriquer.

La bonne nouvelle est que nous pouvons récolter leurs bienfaits. La vitamine E nous protège contre la peroxydation lipidique, le processus dans lequel les radicaux libres (atomes ou molécules auxquels il manque un électron ou plus) volent des électrons aux cellules ; un processus destructeur qui nous laisse à risque de développer des maladies, et qui fait en sorte que notre peau et nos autres organes vieillissent prématurément. Le processus antioxydant est simple : la vitamine E donne un électron ou plus à un radical libre, ce qui le neutralise. Considérez ceci comme une offre de paix avec un prédateur.

Les sources alimentaires de vitamine E comprennent les noix, les graines, et les aliments à grains entiers.

La vitamine E est liposoluble et entre dans nos membranes cellulaires pour y apporter une action protectrice en aidant celles-ci à conserver leur souplesse. La cellule peut ainsi conserver son cytoplasme (liquides et organites qui composent la cellule) et poursuivre son travail de production d’énergie (ATP) et de protéines, permettant la réplication et la réparation cellulaire.

Les aspects cliniques de la supplémentation en vitamine E ont fait l’objet de nombreuses études, entre autres sur la protection des neurones, par le biais de la réduction du glutamate, un neurotransmetteur qui, lorsque produit en trop grande quantité, peut endommager les neurones et créer des déficiences cognitives. Les cellules du corps entier sont soumises à un stress oxydatif constant ; cela explique le fait que pratiquement tous les tissus et organes peuvent bénéficier de la vitamine E d’origine naturelle. Elle est facilement reconnue, absorbée, et transportée dans la circulation sanguine. Un bienfait initial de la supplémentation en vitamine E est qu’elle inhibe l’oxydation des lipoprotéines de faible densité (cholestérol LDL) qui s’accrochent aux parois artérielles. La formation résultante de plaque provoque un durcissement et un rétrécissement des artères, un procédé appelé athérosclérose. La plaque peut également s’accumuler dans le cerveau et contribuer au déclin cognitif. Des recherches en cours soulignent également le rôle antioxydant que la vitamine E peut jouer pour ralentir l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Les reins, le foie, et la peau sont parmi les nombreux systèmes d’organes qui bénéficient également de la consommation et de la supplémentation en vitamine E.

VitamineE8 offre les bienfaits naturels et non génétiquement modifiés de la vitamine E, que ce soit à 200 ou à 400 UI.

Les deux formules contiennent aussi des squalènes provenant d’huile d’olive. Les squalènes sont des composés organiques qui aident la peau à conserver son hydratation pour une apparence plus jeune, tout en renforçant la performance immunitaire ; avec l’ajout de stérols végétaux pour la gestion du cholestérol et une fonction immunitaire supérieure.