Page d’accueil > Santé

Des problèmes d’allergies dans l’air — Solutions naturelles aux allergènes en suspension


Pour plusieurs d’entre nous, les activités hivernales se font au club d’entrainement afin que nous soyons présentables en maillot de bain lors de nos vacances dans le sud. Le printemps, quant à lui, ouvre la voie aux cyclistes, aux coureurs, aux matelots, aux jardiniers, et même aux amoureux de la nature.

Mais attendez un instant ! Le printemps, l’été, et l’automne marquent également l’arrivée d’une énorme quantité d’allergènes aériens provenant des arbres, de l’herbe, et de l’herbe à poux ; cette dernière étant reconnue pour déclencher le rhume des foins. Avec approximativement 25 % de la population canadienne souffrant d’une forme d’allergie saisonnière, il pourrait s’avérer utile d’explorer les solutions qui nous sont offertes afin de pouvoir s’en accommoder.

La libération du pollen survient en général entre l’aube et la fin de matinée ; on recommande donc d’éviter d’être à l’extérieur entre 5 h et 10 h. Un temps sec et venteux à tendance à agiter le pollen dans l’air ; à l’inverse, un temps pluvieux tend à diminuer les niveaux de pollen. Une réaction allergique, ou une réponse d’histamine, est constituée d’une chaine complexe d’évènements au cours desquels le système immunitaire perçoit une menace. Lorsque le pollen est respiré, il passe à travers les poumons et se rend jusqu’à la circulation sanguine. Cela alerte et incite les globules blancs à produire des anticorps que l’on nomme immunoglobulines E (IgE). Ces anticorps déclenchent alors la libération d’histamine et de sérotonine provenant de cellules spécialisées (mastocytes et basophiles), et entrainent ainsi des symptômes courants tels que les éternuements, les démangeaisons, l’écoulement nasal, et les larmoiements.

Alors, si faire la grasse matinée ou « chanter sous la pluie » ne vous dit rien, considérez ce duo de suppléments naturels sur lequel vous pouvez compter à long terme, sans effets secondaires ni risque de dépendance, communs aux antihistaminiques sans ordonnances. L’huile de graine de cumin noir et les bioflavonoïdes de quercétine possèdent de nombreuses propriétés thérapeutiques et sont une stratégie unique pour combattre les allergies saisonnières.

L’huile de graine de cumin noir possède un profil d’acides gras particulier, comportant de l’acide linoléique qui stabilise les membranes cellulaires afin d’exercer une puissante action antihistaminique. Il sert également de matériau de construction pour la production de prostaglandines, apportant des effets comparables aux hormones médiatrices de la réponse inflammatoire.

La quercétine fait partie du groupe de pigments végétaux que l’on nomme flavonoïdes. Ces puissants composés renforcent les membranes des cellules spécialisées (mastocytes et basophiles) afin de prévenir le relâchement des histamines, responsables des symptômes d’allergies.

Ces composés favorables sont naturellement présents pour faciliter leur assimilation afin d’approvisionner votre corps avec les nutriments requis pour profiter d’une vie active — après tout, c’est dans notre nature.

 

 Gordon Raza, BSc

 En tant que rédacteur technique de Fleurir, Gord partage
 son point de vue unique sur les produits de santé naturels,
 la nutrition, et la vie active.