Contactez-nous : 1 800 268-9486
Page d’accueil > Santé

Tenez tête au rhume et à la grippe


Avec environ 200 variétés différentes du virus responsable du rhume, en plus d’une nouvelle souche de grippe qui semble émerger chaque automne — sans aucun remède-miracle disponible —, on peut très bien comprendre qu’un bol de soupe au poulet et un télémarathon de votre télésérie préférée peuvent faire office de traitement. Toutefois, plusieurs options naturelles existent pour renforcer et accélérer votre réponse immunitaire.

Andrographis paniculata, ou en français l’andrographie commune, se retrouve parmi les plantes antivirales les plus efficaces. Originaire d’Asie, cette plante dénote entre autres une forte action antivirale, antibactérienne, et antiinflammatoire. Des essais cliniques contrôlés à double insu, menés par l’Institut suédois des plantes médicinales à Göteborg, ont démontré que l’extrait d’A. paniculata réduit la gravité et la durée des symptômes typiques des voies respiratoires supérieures causés par la grippe. Le composé-marqueur à rechercher est l’andrographilide, avec une puissance validée d’au moins 30 %. Le fait que des chimistes pharmaceutiques aient synthétisé des dérivés de ce composé témoigne de son potentiel thérapeutique.

L’astragale compte parmi les adaptogènes les plus vénérés en médecine traditionnelle chinoise. Des études démontrent qu’elle exerce des effets antiviraux et renforce la performance immunitaire. Les astragalosides sont reconnus en tant que principaux composés augmentant la résistance aux virus du rhume et de la grippe, et accélérant le temps de guérison.

L’échinacée est profondément enracinée dans la culture autochtone nord-américaine pour combattre les infections, notamment les rhumes, la grippe, et les infections respiratoires supérieures. Cette plante a même reçu un statut officiel sur la liste du Formulaire national des États-Unis de 1916 à 1950, avant la commercialisation des antibiotiques. L’échinacée contient divers composés à l’origine de son action thérapeutique, dont des polysaccharides, des glycoprotéines, des alcamides, des huiles volatiles, ainsi que des flavonoïdes.

Les champignons, sous forme d’extraits riches en polysaccharides, ont émergé de l’univers folklorique et de la médecine traditionnelle chinoise pour être maintenant offerts en format pratique de capsules. Les polysaccharides aident le corps à s’adapter à une grande variété de facteurs de stress et stimulent la fonction immunitaire. Les bienfaits sur la réponse immunitaire du maitake, du reishi, et du shiitake en font des espèces privilégiées pour améliorer la résilience aux rhumes et à la grippe, particulièrement l’hiver.

Au fait, votre mère avait au moins partiellement raison lorsqu’elle s’époumonait en vous disant : « Tu vas attraper la grippe » lorsque vous quittiez la maison sans tuque ni gants, et le manteau entièrement déboutonné. Greloter affaiblit le système immunitaire et draine l’énergie pouvant être investie à vous garder en santé. Alors, habillez-vous en conséquence, et explorez diverses façons d’affronter le rhume et la grippe cet hiver — tout naturellement !


 Gordon Raza, BSc

 En tant que rédacteur technique de Fleurir, Gord partage
 son point de vue unique sur les produits de santé naturels,
 la nutrition, et la vie active.