Contactez-nous : 1 800 268-9486
Page d’accueil > Santé

Les produits laitiers sont-ils bons pour la santé ?


Les produits laitiers sont-ils bons pour vous ? C’est aujourd’hui un sujet brulant

Il n’est pas surprenant que cette question soit controversée. Entre la pyramide alimentaire
américaine et le guide alimentaire canadien proclamant leurs bienfaits (payés pour cela
par l’industrie laitière, probablement), et la science affirmant qu’il n’existe pas de preuves
de ces bienfaits, la conversation peut rapidement devenir déroutante.

Il faut savoir que les adultes humains sont
les seuls adultes à consommer du lait. Ce
qui amène la question : les
recommandations en matière de produits
laitiers s’appuient-elles sur la science ? Et
sont-elles dans notre intérêt, ou dans celui
du portefeuille des entreprises de
l’industrie laitière ?

Décortiquons un peu tout cela …


Les produits laitiers sont-ils nutritifs ?

Les produits laitiers contiennent une
bonne dose de protéines, de lipides,
et de micronutriments — tels que
calcium, vitamine D, vitamines B2
(riboflavine) et B12, potassium, et
phosphore.

Voilà qui semble très bien, mais il convient de se rappeler que la composition nutritionnelle des produits laitiers dépend de nombreuses variables, telles que le type de produit (lait, beurre, ou fromage), la façon dont la vache a été élevée et nourrie (antibiotiques, hormones, pesticides), et du traitement subi par le produit (cru ou pasteurisé).

Et, contrairement à la croyance populaire, les produits laitiers ne valent pas grand-chose pour
les os ou pour la nutrition sportive, et ils augmentent le risque de cancer — de plus, bien des
gens ne les digèrent même pas.

Alors, sont-ils nutritifs ? À la rigueur sous leur forme crue, non pasteurisée, en petite quantité,
et si vous pouvez les digérer. Même ainsi, je ne les recommande pas à mes patients.

Poursuivons pour mieux comprendre la question…


Mais ne sont-ils pas riches en calcium ?

Cet argument devient lassant, mais c’est pourtant l’éternelle question que l’on me pose.

Oui, les produits laitiers contiennent une bonne quantité de calcium. Le problème est qu’ils
créent dans l’organisme un environnement acide. Quand cela se produit, notre corps réagit
en extrayant des minéraux (calcium et magnésium) de nos organes, de nos tissus, et de
nos os, pour rééquilibrer notre pH.

En d’autres termes, les produits laitiers risquent surtout de réduire notre densité osseuse et
d’entrainer des fractures et de l’ostéoporose, et non l’inverse.

Est-ce que je les recommande à mes patients pour augmenter leur apport en calcium ? Non !
Il existe un foule d’aliments et d’excellents compléments qui peuvent leur apporter
exactement ce dont ils ont besoin, tout en préservant l’équilibre de leur pH.


Et l’intolérance au lactose ?

Près des trois quarts de la population mondiale est intolérante au lactose, c’est-à-dire
incapable de digérer correctement les produits laitiers.

Les nourrissons possèdent une enzyme digestive, la lactase, qui les aide à décomposer
le lactose (le sucre lactique) du lait maternel. Entre deux et cinq ans, nous cessons de
produire une grande partie de l’enzyme lactase, ce qui rend cette décomposition plus
difficile.

Si nous continuons à consommer du lait, nous augmentons de cette façon le risque de
développer une sensibilité, une intolérance, ou une allergie alimentaire.

Voici quelques symptômes de cette intolérance :

  • Ballonnements
  • Gaz
  • Constipation
  • Diarrhée
  • Nausée
  • Vomissements
  • Variations d’humeur
  • Anxiété
  • Confusion mentale
  • Troubles du sommeil
  • Fringale
  • Inflammation
  • Mauvais fonctionnement du système immunitaire
  • Etc.


Certaines personnes intolérantes au lactose peuvent supporter les produits laitiers
fermentés (comme le yaourt), donc le fait que vous mangiez du yaourt ne signifie
pas que vous êtes « sans risque » !


Mais sont-ils bons pour la santé ?

Bien qu’en théorie, leur composition les fasse paraitre excellents (un peu comme une
photo avec filtre sur Instagram !), il n’en demeure pas moins que les produits laitiers
sont difficiles à digérer, et que beaucoup d’entre eux contiennent des hormones,
pesticides, antibiotiques, gras saturés, et sucres.

Concernant les jeunes enfants, après le lait maternel ou formule pour bébé, évitez
de leur donner du lait homogénéisé (qui augmente le risque d’allergie), et optez
plutôt pour une alimentation nutritive et équilibrée, avec un bon lait végétal si
nécessaire.

Plutôt que des produits laitiers, il est préférable pour vous et vos enfants de trouver
vos nutriments (tels que le calcium) dans des aliments complets — légumineuses,
noix, graines, légumes, fruits, et céréales complètes.

Notre organisme n’est pas fait pour digérer les produits laitiers, alors pourquoi vouloir
mettre une pièce carrée dans un trou rond ?


                       

 

 Sharisse Dalby, conseillère en nutrition (RNC)

 Conseillère certifiée en nutrition, elle aide familles et enfants
 à soigner leurs problems digestifs et émotionelles.

 www.sharissedalby.com