Pré…, Pro… Anti… Que sont tous ces « biotiques » ? | New Roots Herbal | Produits de Santé Naturels
Page d’accueil > Santé

Pré…, Pro… Anti… Que sont tous ces « biotiques » ?

Probiotiques, prébiotiques, antibiotiques : vous connaissez sans doute ces mots, mais savez-vous ce qu’ils signifient exactement ? Tous trois concernent la flore intestinale, mais l’affectent de façon différente. Voici un moyen pratique de se les représenter :

  1. Les probiotiques ressemblent à des graines. Celles-ci peuvent produire d’elles-mêmes des plantes, qui pousseront mieux si elles sont bien soignées et reçoivent suffisamment d’eau, d’engrais et de soleil.
  2. Les prébiotiques ressemblent à un engrais. En lui-même, un tas de fumier n’a pas grande valeur. Mais ajouté à la terre et semé de graines, il va les aider à germer, à pousser et à s’épanouir. Ce fumier peut aussi contribuer à tenir à l’écart certains organismes qui pourraient ne pas s’y plaire.
  3. Les antibiotiques ressemblent à des herbicides. Ceux-ci sont utiles pour se débarrasser de certaines plantes telles que les mauvaises herbes. Mais ils peuvent aussi nuire aux plantes que vous faites pousser. Les herbicides posent encore un autre problème : leur surutilisation risque de favoriser la prolifération de mauvaises herbes résistantes aux herbicides, au point de devenir incontrôlables. En se débarrassant régulièrement des mauvaises herbes sensibles aux herbicides, ne resteront que celles qui ne le sont pas et qui occuperont bientôt tout le champ. Vous n’aurez alors plus de moyen de les combattre.

L’utilisation synergique de probiotiques et de prébiotiques, qui ensemble sont désignés comme symbiotiques, est appelée thérapie microbiotique. Les probiotiques vont fournir à vos intestins les souches bactériennes dont ils ont besoin pour remplir leurs fonctions biologiques. La liste de ces fonctions s’allonge à mesure des découvertes de la recherche, et concerne notamment le traitement de la constipation, la perte de poids, l’activité immunitaire, l’humeur et le cholestérol HDL1,2,3,4,5. La présence de bactéries bénéfiques aidera aussi à prévenir la prolifération des bactéries nocives (désolé, la place est prise !)6,7. Mais souvenez-vous que pour faire leur travail, les premières doivent d’abord survivre aux terribles acides gastriques (elles ont besoin de protection !).

Les prébiotiques, qui proviennent des légumes, des fruits et des céréales complètes riches en fibres, vont nourrir votre flore intestinale avec tous les nutriments dont elle a besoin pour survivre et prospérer (les fibres alimentaires ne sont peut-être pas votre tasse de thé, mais votre flore les adore !)8.

Enfin, les antibiotiques peuvent se révéler nécessaires si votre corps héberge des bactéries qui ne devraient pas s’y trouver. Mais il ne faut les utiliser qu’en cas de nécessité absolue. Prendre des antibiotiques en cas d’infection virale, par exemple, ne servira qu’à dévaster une bonne partie de votre bonne flore intestinale, sans aucun effet sur l’infection. Cela risque aussi de contribuer au problème émergent que constitue l’antibiorésistance9. Éviter les antibiotiques (sauf ceux dûment prescrits par un médecin) fait partie d’une approche holistique globale permettant de protéger votre flore intestinale.

Alors, prenez soin de vos intestins comme un fermier qui veille sur ses champs. C’est une préoccupation de chaque jour !

 

 

[1] Amenta et al. Diet and Chronic Constipation: Benefits of Oral Supplementation with Symbiotic Zir Fos (Bifidobacterium longum W11 + FOS Actilight). Acta Biomed. 2006 Dec; 77(3): 157-62.

2 Kim et al. Effects of Weight Loss Using Supplementation with Lactobacillus Strains on Body Fat and Medium-Chain Acylcarnitines in Overweight Individuals.  Food & Function. 2017 Jan; 8(1): 250-261

3 Ouwehand et al 2008. Bifidobacterium Microbiota and Parameters of Immune Function in Elederly Subjects. FEMS Immunology & Medical Microbiology. 2008 Jun; 53(1): 18-25.

4 Steenbergen et al. A Randomized Controlled Trial to Test the Effect of Multispecies Probiotics on Cognitive Reactivity to Sad Mood. Brain, Behaviour and Immunity. 2015 Aug; 48: 258-264.

5 Kießling et al. Long-Term Consumption of Fermented Dairy Products Over 6 Months Increases HDL Cholestrol. European Journal of Clinical Nutrition. 2002 Sep; 56: 843-849.

6 Slavin et al. Fiber and Prebiotics: Mechanisms and Health Benefits. Nutrients. 2013 Apr; 5(4): 1417-1435.

7 Johnston et al. Probiotics for the Prevention of C. difficile Infection in Adults and Children: An Individual Patient Data Meta-Analysis of 6,851 Participants. Infection Control & Hospital Epidemiology. 2018 Jul; 39(7): 771-781.

8 Schrezenmeir et al. Probiotics, Prebiotics and Synbiotics - Approaching a Definition. The American Journal of Clinical Nutrition. 2001 Feb; 73(2): 361s-364s.

9 Bush et al. Tackling Antibiotic Resistance. Nature Reviews Microbiology. 2014 Dec; 9(12): 894-896.