Contactez-nous : 1 800 268-9486
Page d’accueil > Mode de vie et Bienêtre

Retour à l'école... Sept conseils pour aider vos enfants à bien se nourrir, pour mieux apprendre


« N’ayez pas peur de défendre ce en quoi vous croyez, même si cela implique d’être seul. »
                                                                                                            — Andy Biersack


Si vous vous êtes déjà occupé de jeunes enfants, vous savez à quel point la rentrée scolaire est pour eux une période excitante.

Au sujet des plaisirs de l’été, tout le monde discute avec une certaine tristesse à l’arrivée de l’automne. Alors que la plupart des enfants sont nerveux à propos de l’inconnu qui s’en vient (qui seront leurs enseignants ou leurs camarades de classe, à quoi ressembleront leurs cours, etc.), l’idée de revoir de vieux amis ainsi que de retrouver ses activités scolaires et parascolaires préférées, etc., produit en fait une étonnante et presque festive énergie.
 

Le bon moment pour un nouveau départ

Avec ce nouveau départ énergisant dans l’air et le désir d’obtenir de joyeux résultats, c’est l’un des meilleurs moments pour mettre en œuvre des stratégies de soutien à l’apprentissage de vos enfants. La bonne nouvelle est que des ajustements très simples de style de vie existent pour aider vos enfants, tant sur le plan social que scolaire. Pour ce faire, il vous faudra prendre la courageuse décision de nager à contrecourant en leur apprenant comment suivre un autre rythme.


Le carburant que vous choisissez fait une différence

Je n’essaie pas de vous faire peur, mais nous savons tous que la majorité des aliments pour enfants commercialisés en Amérique du Nord font tout sauf renforcer leur capacité à se concentrer et à apprendre. Pas besoin d’être un scientifique en physique nucléaire pour comprendre que la qualité du carburant que nous mettons dans nos moteurs affecte la qualité de notre énergie, de nos performances, et de notre apprentissage. Avec la croissance accélérée des enfants d’âge scolaire ainsi que les changements hormonaux et neurologiques complexes qui en découlent, leur besoin de bien se nourrir et de faire de l’activité physique est encore plus crucial.

Le simple fait que vous lisiez cet article me dit que vous savez probablement déjà que les aliments remplis de sucres, de féculents, de sodium, de caféine, d’agents de conservation, et de colorants alimentaires (sans parler des produits chimiques mystérieux souvent difficiles à prononcer) n’apportent au corps rien de très bon. Même si vous le savez, votre désir désespéré de commodité et de « normalité » pour vous et vos enfants durant la période très active de l’année scolaire (surtout si vous avez un enfant ayant des besoins diététiques particuliers) peut vous conduire à faire quelques compromis nutritionnels.


Vous n’êtes pas seul

Nous sommes tous passés par là, mais ça ne veut pas dire que nous devons en rester là. Cela ne signifie pas non plus qu’il nous sera difficile de nourrir nos enfants avec des aliments entiers et beaucoup de jolis fruits et légumes, lorsqu’ils vont à l’école. Si vous êtes prêt à faire un effort supplémentaire, vous serez plus que récompensé lorsque vous verrez vos enfants se concentrer et être bons à l’école, interagir de manière plus appropriée en classe et dans la cour d’école, avoir moins de défis comportementaux ou sociaux, mieux gérer leur stress et les autres émotions difficiles, et manifester un meilleur fonctionnement global du cerveau, facilement identifiable par une capacité d’apprentissage améliorée.

Quelques modifications mineures suffisent pour que les bénéfices fassent boule de neige. Observer votre enfant s’épanouir peut stimuler l’un des plus hauts taux de dopamine que cette vie a à vous offrir ! Et vous ne voudrez plus jamais revenir en arrière.

      
 

Sept conseils pour aider vos enfants à bien se nourrir, pour mieux apprendre

  1. Rendez votre nourriture irrésistible. Aussi fausse soit-elle, la croyance selon laquelle les aliments au bon gout sont la plupart du temps malsains (remplis de sucre, de gluten, de beurre, etc.) persiste. La meilleure façon d’apprendre aux enfants que cette croyance est un mythe est de leur donner l’occasion de découvrir à quel point la nourriture saine peut être délicieuse. Ainsi, lorsque vous offrez à vos enfants un repas appétissant qui ne contient aucun ingrédient dangereux, vous les surprenez et faites de leur expérience gustative une délicieuse leçon gastronomique, surtout si les recettes sont suffisamment faciles pour qu’ils puissent les préparer eux-mêmes.
     
  2. Cuisinez avec vos enfants et leurs amis. Les enfants sont plus susceptibles de vouloir manger des plats qu’ils se préparent eux-mêmes. Ils sont plus investis dans le processus, et donc plus curieux de savoir ce qu’ils peuvent créer. Cultiver l’autonomie, renforcer la confiance, et instruire sur la nature sont certains des bienfaits d’enseigner aux enfants la magie de la création du repas. Ils réalisent concrètement combien des aliments entiers, frais, locaux, etc. sont positifs pour leur âme, leur esprit, et leur corps. Vous ferez de plus d’une pierre deux coups s’ils peuvent partager cette expérience avec un ami et en faire une activité amusante après les cours.
     
  3. Utilisez des ustensiles de cuisine amusants pour vos enfants. Rien ne leur fera plus plaisir que de manger des concombres, courgettes, ou pommes transformées en spirale ou en nouilles super longues. C’est vraiment magique de constater que quelques ustensiles originaux — ou même de petits emporte-pièces pour transformer des fruits et légumes en formes d’étoiles, de cœurs, ou de croissants de lune — peuvent susciter chez les enfants. Nous mangeons d’abord avec les yeux, et aider vos trésors à préparer puis à emballer des déjeuners multicolores les fera non seulement sourire dès le matin, mais aussi à l’école avec leurs amis quand ils ouvriront leur sac à lunch rempli de leurs belles créations.
     
  4. Une fois par mois (ou plus !), réalisez avec votre enfant une nouvelle recette-santé. Trouvez des livres de recettes qui utilisent des aliments complets et laissez votre enfant parcourir les pages et suggérer de nouvelles recettes à essayer. Apprendre à cuisiner devient rapidement un art perdu, laissant de nombreux enfants désemparés dans une cuisine. Aidez-les à développer leur confiance en leur apprenant de nouvelles recettes. Ils s’empareront alors eux-mêmes de la cuisine pour créer des chefs-d’œuvre dignes du restaurant. Enseigner à vos enfants le plaisir de cuisiner lentement et de manger en pleine conscience est un trésor qu’ils emporteront avec eux toute leur vie.
     
  5. Préparez et réfrigérez les ingrédients du lunch. Recréez des aliments prêts à emporter en emballant dans de petits contenants réutilisables des portions de légumes, fruits, trempettes, craquelins, etc. Les enfants adorent ça ! Si possible, créez une variété d’options parmi lesquelles vos enfants peuvent choisir lorsqu’ils préparent leurs propres repas, leur permettant ainsi de satisfaire leurs préférences du jour.
     
  6. Enseigner à vos enfants comment créer leurs aliments et leurs desserts préférés, mais sans malbouffe. Comme nous, nos enfants et leurs amis ont des préférences pour certains aliments. Quand ils ont envie de crème glacée, de pizza, ou de macaroni au fromage, les en dissuader est vraiment difficile (voire impossible). Heureusement, de meilleures solutions tout aussi savoureuses existent : oui, créer des versions santé de ces mêmes nourritures favorites qui utilisent des ingrédients malsains, et même toxiques, est possible sans que l’on puisse les distinguer. Comme beaucoup d’entre vous le savent, je suis passionnée de cuisine et j’ai développé ces recettes innovantes afin d’aider le plus grand nombre possible de personnes à relever ce défi.
     
  7. Soyez courageux et faites un pas après l’autre. Apprendre et essayer de nouvelles choses qui ne sont pas dans notre zone de confort habituelle n’est pas seulement difficile pour vos enfants, mais peut aussi être difficile pour vous. Concentrez-vous sur une nouveauté à la fois, et restez consistant. Vous pouvez le faire, même si au début cela ne semble pas naturel parce que ça ne vous est pas familier..


Bannir la malbouffe

Comme pour tout changement d’habitude, cela vous engagera à vivre temporairement en dehors de votre zone de confort. Un nombre croissant de pays à travers le monde ont commencé à interdire la malbouffe dans les écoles et les évènements sportifs. Cela faciliterait le choix d’options plus saines pour nos enfants, mais malheureusement, cette malbouffe est encore en libre-service dans la majorité des écoles canadiennes. Du fait de ce manque criant d’engagement politique pour des aliments plus sains dans les écoles, vous vous sentirez peut-être parfois en train de pédaler à contresens de la pression sociale des cheeseburgers, pizzas, croquettes de poulet, frites et chips grasses (parfois néanmoins oh ! combien délicieuses), et autres bonbons sucrés ; toutefois, gardez bien le cap en conduisant vos enfants à l’école sur vos étranges bicyclettes santé !
 

                

Vous en êtes capables !

Même si tout cela peut sembler dur à vivre, ces camions de malbouffe, aussi gros soient-ils, ne peuvent rivaliser avec votre amour absolu pour vos enfants et leur bienêtre. L’engagement et la vision que vous avez pour vos enfants génèrent une motivation aux pouvoirs inimaginables, et vous aide à les guider, tels de petits guerriers, face aux défis de la vie d’aujourd’hui.

Mais le plus grand cadeau pour vos enfants sera sans doute l’opportunité d’avoir comme exemple l’être extraordinaire qu’est votre propre personne. Même s’ils ne vous imitent pas maintenant, vos enfants suivront vos traces à longue échéance. Votre héritage tiendra dans votre volonté de défier les conventions sociales de la parentalité, dans votre engagement à vivre avec autant d’intégrité que possible, et simplement dans votre amour pour vos enfants bienaimés qui s’en inspireront leur vie durant. 

 

Theresa Nicassio, PhD, Psychologue

Theresa est psychologue, éducatrice en nutrition Raw-Food,
et auteur du livre de recettes primé YUM: Plant-Based
Recipes for a Gluten-Free Diet
.

yumfoodforliving.com