Page d’accueil > Santé

Vivre à 100 miles à l’heure — Une histoire de prostate

Le soleil brille, la vie est belle, et vous êtes au volant de votre voiture sur l’autoroute, le vent dans les voiles. Vous suivez tout bonnement le trajet indiqué par votre GPS, lorsque soudainement vous remarquez une voiture en panne. Vous ralentissez donc afin de changer de voie, sans vous empêcher toutefois d’assouvir votre curiosité et de jeter un bref coup d’œil par-dessus votre épaule. Ce comportement, à l’allure tout à fait banale, est ce qui conduit à un bouchon de circulation lorsque multiplié par plusieurs centaines ou mêmes milliers d’automobilistes.

Pour la plupart des hommes approchant la cinquantaine, les performances urologiques peuvent être sans anicroche jusqu’à ce que la prostate, normalement de la taille d’une noix de Grenoble, développe une hyperplasie bénigne (de la prostate) ou HBP ; cela peut ainsi créer un blocage similaire à un bouchon de circulation. Cette forme de grossissement de la prostate reflète une croissance accélérée des cellules à l’intérieur de cette glande, ce qui peut entrainer une restriction du flux d’urine dans l’urètre, peu après sa sortie de la vessie. Une pression subséquente sur la vessie conduit à un ralentissement du flux urinaire et multiplie inévitablement les visites aux toilettes. Pire encore est la perturbation du cycle de sommeil causé par l’urination nocturne et un sentiment de vessie partiellement vidée, qui peut affecter négativement la spontanéité de l’intimité avec votre partenaire.

Il existe des drogues unidimensionnelles qui peuvent soit relaxer ou avoir un effet hormonal sur la prostate, mais avec des effets secondaires potentiels pouvant mener à des nausées, des maux de dos, et même de l’impuissance. Toutefois, l’apparition de nutraceutiques pouvant soulager l’HBP a généré la disponibilité de formules sans effets secondaires aux hommes nord-américains.

Les stérols végétaux de source naturelle, des composés formant la paroi cellulaire à l’intérieur des plantes, sont les composants essentiels de certaines formules. Lorsque consommé en dosage thérapeutique, ils interfèrent avec l’activité d’une enzyme (5α-réductase) qui convertit la testostérone en dihydrotestostérone, l’hormone qui accélère la croissance cellulaire à l’intérieur de la prostate. L’huile de pépins de citrouille, riche en nutriments favorisant la santé de la prostate, inhibe davantage l’action de cette enzyme.

De la même manière qu’une alimentation équilibrée est recommandée pour une bonne santé, une sélection diversifiée de nutriments est essentielle à la santé de la prostate. L’extrait de pollen de fleur de seigle commence à devenir le pilier des formules pour la prostate ; il contient une myriade de vitamines, caroténoïdes, minéraux, acides aminés, enzymes, et acides gras qui réduisent les œdèmes (enflure) et l’inflammation non-bactérienne de la prostate.

Des extraits de baie de chou palmiste ont été utilisés depuis plusieurs centaines d’années par les autochtones amérindiens, incluant les nations Seminole de Floride, pour la santé urologique et la fertilité. Les techniques d’extraction moderne produisent des extraits de chou palmiste riche en acides gras, en stérols, et flavonoïdes végétaux qui se sont révélés aussi efficaces que les médicaments de prescription pour soulager les symptômes de l’HBP.

Le sélénium et le zinc font partie des minéraux pouvant contribuer à la santé de la prostate. Alors, si vous ne mangez pas d’huitres sur une base quotidienne, rechercher ces minéraux dans un supplément.

La glande de la prostate remplit plusieurs fonctions simultanées en produisant le fluide essentiel au transport du sperme et en faisant office de muscle qui livre l’ADN complémentaire masculin responsable de la conception. Malheureusement, cette glande est située là où les voies urologique et reproductrice convergent. Une hypertrophie de la prostate peut s’avérer être un barrage routier pour une santé urologique à long terme.

Pour la population croissante d’hommes approchant l’âge mûr ainsi que pour les babyboumeurs, songez à inclure à votre alimentation ou sous forme de supplément ces nutriments, ainsi que d’autres éléments nutritifs pouvant s’avérer bénéfiques à la santé de votre prostate, pour vous assurer de continuer à vivre à « 100 miles à l’heure ».