Page d’accueil > Mode de vie et Bienêtre

Les TCM : Comptez les calories qui comptent !

Imaginez que vous faites partie d’un groupe de gens attendant pour une table dans un restaurant très fréquenté ; alors que vous attendez patiemment, des dineurs solitaires ou des couples semblent obtenir des places grâce à un statut privilégié. C’est un peu la même chose pour les glucides, les lipides, et les protéines qui ont leurs propres exigences, parfois complexes, en matière de digestion, d’assimilation, d’affectation métabolique, ou de stockage des graisses. À l’instar de ces privilégiés au restaurant, les triglycérides à chaine moyenne (TCM) traversent sans difficulté l’intestin et passent dans le sang, puis atteignent directement le foie par la veine porte. Contrairement aux lipides à chaine plus longue, ils n’ont pas besoin d’être convertis en molécules hydrosolubles et de faire un détour par le réseau lymphatique avant d’être traités par le foie. Les TCM sont aussi métabolisés huit fois plus rapidement que les glucides. De plus, ils ne sont pas stockés sous forme de graisse, et ils n’ont pas besoin de faire appel aux réserves limitées de l’organisme en ʟ‑carnitine pour être transportés dans les cellules afin d’alimenter la respiration cellulaire.

Les deux triglycérides à chaine moyenne les plus efficaces et appréciés sont les acides gras caprylique (C8) et caprique (C10). Le chiffre indique la longueur de la chaine d’atomes de carbone qui forme leur armature. On trouve des TCM dans plusieurs produits laitiers comme le fromage, le beurre, le lait, et le yogourt, mais les huiles de coco et palmiste constituent les meilleures sources naturelles d’acides gras C8 et C10 disponibles sous forme de complément. Les propriétés des acides gras C8 et C10 sont les mêmes, quelle que soit leur origine ; et les marques les plus appréciées contiennent ces deux acides gras dans une proportion respective d’environ 60/40.

Les TCM occupent de nombreuses niches thérapeutiques. On en ajoute souvent à l’alimentation des personnes atteintes du syndrome de malabsorption ou comme ingrédient dans les boissons de substitution au repas pour les personnes âgées, et ils peuvent transformer votre infusion matinale en une boisson énergisante lorsqu’ils sont associés à une bonne cuillerée de beurre et un soupçon de cannelle. Leur polyvalence les rend également inestimables pour suivre un régime cétogène. Avec environ 100 calories par cuillerée à soupe et un gout neutre, ils peuvent être ajoutés aux aliments, aux boissons, ou même à une vinaigrette. Leur rapidité d’absorption et de conversion en corps cétoniques par le foie en fait un carburant hybride pour le corps et l’esprit. On peut utiliser leur efficacité métabolique pour la perte de poids, puisqu’ils permettent d’arriver plus vite à la satiété et de réduire l’appétit. Les TCM permettent aussi d’atténuer les baisses d’énergie entre les repas, qui peuvent enrayer le rythme d’une journée de travail.

On peut voir les TCM comme une sorte d’additif pour carburant, qui vous aidera à régler l’allure de votre vie active.